ferveur sheffield united

14 Déc. 2016 – 16:23 – Par Manny Duonna

League One (D3, novembre) : Sheffield United peut-il le faire ?

Si Scunthorpe United maintient la cadence en tête du championnat, les chaises musicales continuent chez les poursuivants. Étrangement, Sheffield United n'a jamais été aussi proche d'un retour en Championship (D2), tandis qu'un attaquant irlandais fait mal aux reins de ses adversaires.

L’équipe du mois de novembre : Sheffield United

Piètre onzième du dernier exercice, on n’attendait pas voir les Blades aussi haut dans le classement en ce milieu de saison, surtout après la période estivale mouvementée qu’a connu Bramall Lane, l’antre de United (14 arrivées pour 22 départs !). Pourtant, le club du Yorkshire a parfaitement débuté son exercice 2016/2017, avec 12 victoires au compteur en 21 matchs, dont sept sur les dix derniers matchs.

Billy Sharp et ses vieux briscards

La principale raison de cette bonne forme réside surtout en l’expérience de l’effectif de Chris Wilder qui, avec une moyenne d’âge de 27 ans, est l’un des plus âge du championnat. Au delà de Billy Sharp, dont nous avions parlé le mois dernier, on peut également noter la présence de quelques « dinosaures » de la Football League tels que Chris Basham, Paul Coutts, ou encore Mark Duffy, qui ont tous près de 300 matchs professionnels à leur actif. Ajouter à cela les bonne prestations de jeunes talents comme Chapman et Ebanks-Landell et vous obtenez une équipe capable de disputer les premières places.

Le joueur du mois de novembre : Simon Cox (Southend United)

Après un début de saison compliqué, le club du sud-est de l’Angleterre a bien réagi depuis le début du mois d’octobre, avec une série d’invincibilité (toujours en cours) débutée le 15 octobre dernier et un succès contre Chesterfield (1-0). Cette bonne forme est en corrélation avec celle de Simon Cox, l’attaquant, ou meneur de jeu, de Southend United, qui a cumulé deux buts et quatre passes décisives le mois dernier.

Près de 300 matchs en Football League et plus de 80 buts inscrits

L’Irlandais, qui compte 28 sélections pour son pays, a une solide expérience des divisions inférieures anglaises et devrait vraisemblablement passer la barre des 300 matchs de Football League d’ici la fin de la saison. Le leader d’attaque des Schrimpers a notamment fait le bonheur de Swindon Town entre 2007 et 2009 et de Nottingham Forest entre 2012 et 2014.

Il n’a pas joué longtemps en Premier League, mais Cox a trouvé le temps de se prendre le bec avec Gareth Bale

Malgré ce solide CV, le natif de Reading, où il a d’ailleurs été formé, n’a presque pas connu le haut niveau du football anglais, avec 37 matchs de Premier League disputés, dont seulement 15 comme titulaire. Toutefois, il se souviendra sûrement longtemps de son seul but dans l’élite, inscrit sur le terrain de Tottenham, qui comptait encore des joueurs comme Bale, Gallas, ou Modric, dans ses rangs. Espérons que le numéro 10 emmène, cette fois-ci, Southend en Championship, une deuxième division que n’ont plus connu les pensionnaires du Roots Hall depuis la saison 2006/2007.

Le mois de novembre des Frenchies

La colonie française évoluant à Port Vale a connu un début d’hiver bien compliqué. Après un début de saison canon, les Valiants ont été beaucoup moins productifs lors de leurs dernières prestations. Après un mois d’octobre catastrophique (une victoire, deux matchs nuls et quatre défaites), les hommes de Bruno Ribeiro avaient pourtant bien relevé la barre début novembre, avec trois victoires en autant de matchs, avant de repartir sur une série négative ponctuée de défaites et de matchs nuls.

Dieng et Vincelot font le yo-yo, Dervite placardé…

Même constat pour la doublette Dieng-Vincelot qui enchaîne les résultats en dents de scie avec Bradford City, bien que les deux Français soient des titulaires réguliers dans le onze de Stuart McCall. Pour ce qui est de Dorian Dervite (Bolton), le natif de Lille n’a toujours joué aucune minute avec les Wanderers depuis le début de la saison.

Quelques chiffres…

11 – Comme le nombre de défaites en autant de matchs de Bury depuis le 27 septembre dernier et leur dernier succès sur la pelouse de Milton Keynes Dons (1-3).

12 et 43 – Avec 43 buts inscrits en championnat, Scunthorpe United possède la meilleure attaque du championnat à ce stade de la compétition. Pour sa part, avec seulement 12 buts encaissés, Bolton possède la meilleure défense.

47 – Bury encore qui, avec 47 cartons jaunes reçus depuis le début de la saison, détient le record en la matière. Conséquence de ces avertissements à répétition, les Shakers ont déjà reçu six cartons rouges, sans compter les suspensions automatiques infligées après cinq avertissements donnés au même joueur.

Le but du mois de novembre : Anton Rodgers (Swindon Town) contre Bradford City (1-0) à 0:30

Les buteurs

14 buts > Morris (Scunthorpe United)

13 buts > Taylor (Bristol Rovers)

12 buts > Sharp (Sheffield United)

Le classement

classement-league-one-novembre-2016_2017

Commentaires sur “League One (D3, novembre) : Sheffield United peut-il le faire ?”

  1. La dégringolade continue pour Coventry.

    Delfouneso prend un joli vent après le but de Rodgers, ça sent la bonne ambiance…

    Répondre

Laisser un Commentaire